• FAQ

    Tout savoir sur la kinésiologie

Tout savoir sur la kinésiologie

Vous souhaitez en savoir plus sur la kinésiologie, ses prémisses et sa manière de fonctionner ? Voici les questions les plus souvent posées par mes clients.

Tout savoir sur la kinésiologie

La kinésiologie est une méthode thérapeutique qui permet de restaurer l’équilibre, retrouver la santé et promouvoir le bien-être.

Née dans les années 60, aux États-Unis, elle découle de la médecine orientale (les méridiens d’énergie et les points d’acupuncture), de la chiropractie – les pères de la kiné, George Goodheart et John Thie, étaient tous deux chiropraticiens – et de la PNL (programmation neurolinguistique).

Le postulat de la kinésiologie est le suivant : le corps enregistre les moindres détails de la vie d’un individu, à un niveau conscient et inconscient. Il est par conséquent le mieux placé pour connaître ses propres besoins.

Pour permettre au corps de révéler ses carences et ses troubles, mais aussi de donner des solutions pour retrouver la santé, la kinésiologie a recours au test musculaire.

À quoi sert le test musculaire ?

Le test musculaire est l’instrument dont dispose le thérapeute pour interroger le corps et dialoguer avec lui. Ou plus précisément avec le subconscient, qui stocke toutes les mémoires de l’individu.

Le test musculaire se base sur le principe que tout déséquilibre, tout conflit et tout stress se manifestent par une faible résistance du muscle.

Comment se déroule le test musculaire ?

Le thérapeute exerce une légère pression sur différents groupes musculaires, tout en posant une question ou en faisant une déclaration.

Le test musculaire le plus connu est celui du bras tendu : le patient maintient son bras tendu et le thérapeute appuie légèrement sur son poignet ou son avant-bras.

En testant les différents muscles du corps, le kinésiologue obtient des réponses à ses questions. Son travail s’apparente à celui d’un détective corporel, qui explore consciencieusement chaque piste.

Par convention, quand la réponse à la question posée par le thérapeute est positive, le muscle est tonique et résiste. Quand elle est négative, le muscle lâche. Par exemple, le thérapeute peut poser une question du genre : « La prise de poids de Valérie est-elle liée à son insatisfaction au sein de son couple ? ». Le muscle donnera lui-même la réponse, en restant stable ou, au contraire, en cédant.

Par quel processus le subconscient parvient-il à livrer des informations au thérapeute ?

Comparez un instant votre corps à un ordinateur. Tout votre passé et toutes vos émotions sont stockés sur un disque dur, représenté par le cerveau et les muscles. Quand un bogue s’installe, le logiciel se met à planter et l’ordinateur fonctionne au ralenti.

Le bogue symbolise en quelque sorte une émotion mal vécue ou mal digérée. Celle-ci génère un blocage dans la circulation de l’énergie dans le corps (les informations du logiciel) et ce blocage provoque l’apparition de symptômes (l’ordinateur qui ne répond plus).

En interrogeant le corps via le test musculaire, le thérapeute repère les défaillances, les répare et les élimine. Il réinitialise, en quelque sorte, votre ordinateur pour qu’il puisse à nouveau fonctionner normalement.

Comment se déroule une séance de kinésiologie dans votre cabinet ?

Avant toutes choses, nous identifions clairement la raison de votre venue : résoudre un problème, améliorer une performance, comprendre une situation, etc. Nous fixons également un objectif à atteindre.

Ensuite, je pose des questions à votre corps, à travers le test musculaire, et mène un travail d’exploration. J’obtiens ainsi les réponses exactes et les procédures sur mesure à suivre.

Puis, je procède aux ajustements nécessaires pour débloquer les émotions et les énergies accumulées, via des pressions sur des points d’acupuncture ou une stimulation de vos méridiens d’énergie.

Enfin, je vérifie que le corps accepte, enregistre et verrouille ces changements.

Lors de cette phase, je vous demande parfois de répéter certaines phrases, afin de mieux ancrer les changements dans votre être et de m’assurer que vos structures de commande fonctionnent de manière adéquate.

Combien de temps dure une séance ?

En tout, une séance dure environ une heure. La première fois, comme nous devons réaliser une anamnèse, il faut compter 90 minutes.

J’aimerais en savoir plus sur la kinésiologie. Pouvez-vous m’indiquer quelques sites d’informations ?

Vous pouvez consulter les sites officiels de l’Institut belge de kinésiologie, de l’Institut français de kinésiologie appliquée et de la Fondation Touch for Health.

Je vous incite aussi à voir le documentaire ci-dessous, réalisé par la Fédération française de kinésiologie. Cette vidéo dresse un portrait fidèle de ce qu’est la kinésiologie et de la manière dont elle fonctionne.

Quels livres de kinésiologie recommandez-vous ?

Vous pouvez trouver de nombreuses références sur Amazon.

Pour les novices, je recommande particulièrement :

Donnez-vous des formations de kinésiologie ?

Non. Après avoir formé des centaines d’élèves durant plus d’une décennie, j’ai choisi d’abandonner la formation pour mieux me consacrer à mes clients.

Pouvez-vous traiter les enfants ?

Tout à fait. En effet, grâce au transfert d’informations, il est possible d’appliquer la kinésiologie sur les têtes blondes qui sont trop jeunes pour s’exprimer avec des mots.

J’aime bien donner l’exemple d’une clôture électrique pour illustrer le phénomène du transfert : si vous posez votre main sur la clôture et qu’une tierce personne vous touche, cette dernière sentira la décharge.

Il en va de même en kinésiologie : en touchant une tierce personne, comme votre enfant, vous pouvez transférer les informations qui la concernent sur votre propre corps.

Il est à noter que le transfert permet d’appliquer la kinésiologie au fœtus, aux seniors ou aux personnes à mobilité réduite !

Les séances sont-elles remboursées par l’assurance ?

Oui, mais seulement si vous avez souscrit une assurance complémentaire. Comme je suis reconnue par l’ASCA (la fondation suisse pour les médecines complémentaires), les consultations sont généralement remboursées à hauteur de 70% à 80%, en fonction de votre assurance et de votre contrat.

Pouvez-vous tout guérir ?

Non. Comme toute méthode thérapeutique, la kinésiologie peut résoudre de nombreux pépins de santé, mais elle a ses limitations.

Puis-je abandonner mon traitement médical pour des séances de kinésiologie ?

En aucun cas ! N’abandonnez jamais un traitement sans en parler au préalable à votre médecin. Les séances de kiné peuvent tout à fait être suivies parallèlement à n’importe quel traitement médical.

En effet, la kinésiologie permet de booster le système immunitaire, tout en gérant le stress et les émotions provoqués par un traitement difficile.

Je ne crois pas vraiment à la kinésiologie, mais j’aimerais quand même tenter une séance. Que me conseillez-vous ?

Douter de l’efficacité de la kinésiologie est votre droit le plus strict. La bonne nouvelle, c’est qu’elle fonctionne même si vous êtes dubitatif !

Toutefois, comme tout professionnel de la santé vous le confirmera, une grande partie de la guérison dépend de l’intention positive du patient.

Le meilleur conseil que je puisse vous donner avant de tenter une séance, c’est de prendre la décision consciente de vouloir retrouver la santé ou de résoudre un problème.

Si vous ne souhaitez pas changer, la kinésiologie – ou n’importe quelle autre méthode – ne pourra pas vous aider.

© Copyright 2020 - Institut Kinécomte. Réalisation par meyerdev.ch